24 avr. 2012

Mes 25 ans, si vous ne pouviez arriver que dans 2 ou 3 ans... Merci.


Jeudi, j'aurai 25 ans.
Voilà. Et j'aime pas ça.

Ce passage du quart de siècle, c'est un peu ma crise de la quarantaine à moi.
Je me rends compte que le temps passe vite, si vite.
J'aime pas ce chiffre, j'aime pas cet âge. Pour moi, c'est le cap invisible vers l'âge adulte, les trucs de grands, toussa.

Dans ma tête par contre, j'ai 10 ans et je crois bien que je les aurai toute ma vie. Je pensais que ça changerait en m'installant avec mon amoureux, en volant de mes propres z'ailes, en m'(nous) assumant financièrement.
Mais non, j'ai 10 ans et j'aime bien, ça me rassure.

En fait, je m'aime bien (non, mes chevilles n'ont pas explosées), j'aime ma façon de penser. J'aime ma capacité à voir du rose, des licornes et des paillettes partout et à gérer les trucs important comme une grande. Je suis mi-grande mi-petite en fait, et c'est chouette je trouve.

Alors voilà, j'arrive à 25 ans et je me rends compte que j'ai une chouette vie tout de même.

J'ai un amoureux qui déboite tout, que j'aime et qui m'aime et qui est un peu mon double masculin en fait. J'ai mes parents, mon frère, mes grands-parents, un beau frère et une belle sœur, une petite nièce et un chat. Je vis de ce que j'aime et même si je ne suis pas riche, je suis heureuse et c'est ce qui compte.
J'ai réussi à gérer mes crises de spasmo et de panique et je sais à peu près me gérer en cas de coup dur maintenant.
On a aussi un super appart', celui dont on rêvait quand on le voyait en construction. Il nous plait, on se sent vraiment chez nous et ça, c'est chouette.
Je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas. Je sais aussi quelles sont mes priorités et mon amoureux et ma (future) famille passeront toujours TOUJOURS avant le boulot, d'où mon choix de bosser à la maison.
Je m'aime bien aussi physiquement, je n'ai jamais été une fille complexée de toutes manières et même si certains trouveraient à redire, moi je me conviens.

Et j'ai toujours des milliers de rêves plein la tête : je veux aller aux États-Unis, au Japon, au Canada, en Finlande, en Irlande...
Je veux retourner à Londres bientôt aussi.
D'avoir une maison comme aux US avec plein d'animaux. Je veux un Berger Australien et un deuxième chat aussi...

Par contre, les trucs dont on m'avait parlé à 10 ans, en me disant qu'en grandissant, ça changerai, je dis NON, c'est n'importe quoi. J'ai toujours une phobie affreuse du dentiste, peur de l'orage et du noir et je préfère toujours le coca au vin que je déteste.

Bon finalement, ils peuvent arriver mes 25 ans, je les attends !


Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

Laurence a dit…

HAPPY BIRTHDAY!
dis toi bien, que ce petit coup de blues pour tes 25 ans, n'est RIEN à côté de ce qui te tombe dessus quand tu arrives à 50 ans...mais alors il faut se dire que c'est chouette d'atteindre cet âge là et même de vieillir,car certains nont pas cette chance et vieillir c'est VIVRE!!
Profite de chaque instant,c'est la clé..

Laurelas a dit…

Qu'il est mignon ce billet :) joyeux anniversaire, un peu en retard! ♥

Chamalloo a dit…

Un très joyeux anniversaire de Paris :) ! Je suis toujours avec plaisir ton blog ! Belle continuation !

Céline a dit…

Joyeux anniversaire avec quelques jours de retard ! Je suis ton blog depuis quelques semaines, que de choses sympas ! Dis-toi que le cap le plus bizarre, c'est celui des 30 ans, car tu vas appartenir à une catégorie "les trentenaires" (comme Friends). Mais bon, je n'ai pas encore 30 ans (encore une année, ouf !), et toi, tu as largement le temps !

Samarian a dit…

Oula en retard mais bon anniversaire quand même.
Moi non plus je ne voulais pas de mes 25 ans et la les 26 approchent et j'en veux encore moins.
Au secours ^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...